Le conseil municipal donne son feu vert pour rentrer dans la Communauté de communes du Pays de l'Ozon

En accord avec la loi de réforme des collectivités ­territoriales du 16 décembre 2010, et le projet de Schéma Départemental de Cohérence Intercommunale proposé par le Préfet du Rhône Jean-François Carenco, il a été demandé à Chaponnay de choisir de quelle intercommunalité elle souhaitait se rapprocher. En effet, elle faisait partie des cinq dernières communes du Rhône à ne pas être rattachée à une communauté de communes. Saisie par le Préfet en mai dernier, la commune avait alors 3 mois pour se décider sur son avenir.

Après avoir donné son feu vert pour entrer dans la CCPO, le Préfet avec la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) ont jusqu’au 31 décembre pour valider ce choix. Le cas échéant, elle rejoindra les cinq autres communes de l’est lyonnais de la CCPO : Ternay, Simandres, Communay, Sérézin du Rhône et Saint-Symphorien d’Ozon.

 

Informations supplémentaires