CFAL : une mobilisation forte malgré la pluie

La municipalité est engagée avec l’ADEC  depuis de nombreuses années dans la mobilisation CONTRE le tracé du Contournement Ferroviaire (CFAL-Sud) et CONTRE le tracé du Contournement AUTOROUTIER de Lyon. 

Samedi 30 avril, les habitants des communes de l'Est lyonnais étaient appelés à manifester leur opposition à la gare de Feyzin, et à poursuivre jusqu'à la Préfecture du Rhône où une délégation a été reçue.
Bien que la veille de la manifestation, le secrétaire d'Etat aux transports Alain Vidalies, a annoncé le report de l'enquête publique en 2017 afin d'apaiser les esprits, les manifestants ont tenu à faire entendre leur mécontentement en lançant une opération escargot sur l'A7.



CONTRE  : Le contournement CFAL SUD

  • Un tracé par le gare de triage Sibelin extrêmement dangereux.
  • La décision du Ministère concernant le CFAL est imminente alors que tous les éléments pour juger ne sont pas là, en particulier le nouveau Plan de Prévention des Risques Technologiques pour la zone autour du site de triage de Sibelin (Feyzin/Solaize) classée Seveso, dans un périmètre de risques technologiques majeurs.
  •  Ce tracé ferroviaire ne contournera pas l’agglomération de Lyon, il la traversera !
  •  29 établissements scolaires sont situés à moins de 500 m du tracé, soit plus de 9000 élèves impactés, ainsi que leurs enseignants et le personnel.
  •  Les trains feront passer des produits dangereux et toxiques à travers nos communes. Cela constituera une grave menace pour la population et pour la nappe phréatique.

 

 

 

CONTRE  : Le contournement de Lyon (Contournement Est de Lyon)

  • Un transfert de pollution et de nuisances sur l’Est lyonnais.
  • Gérard Colomb le Président de la Métropole de Lyon a déclaré publiquement vouloir privilégier un contournement autoroutier par l’Est, en envoyant le trafic via l’A46 ! Cet extraordinaire sentiment de toute puissance à nos dépends n’est pas acceptable.
  • Le document officiel de la Métropole de Lyon communiqué dans nos mairies le 14 mars 2016 est clair : suite au déclassement de l’axe A6/A7 dans Lyon pour le transformer en boulevard urbain, la ville de Lyon souhaite transférer les flux de véhicules dans notre plaine au mépris des habitants de l’Est lyonnais qui subiront le transit autoroutier du contournement de Lyon.



Informations supplémentaires